Michele Sasson

ComparateurdEpargne est heureux de vous aider dans vos choix financiers. Nous ne pouvons le faire que si les fournisseurs de produits nous parrainent également. Cependant, cela n'influence pas nos textes. Ceci est notre propre avis.

Le compte épargne Azur de Keytrade Bank est un compte réglementé gratuit que vous pouvez facilement ouvrir en agence ou en ligne.

Caractéristiques

L’ouverture, la gestion et la fermeture de votre compte d’épargne Keytrade Azur sont gratuites. Le règlement annuel est également gratuit : vous payez uniquement pour les éventuels frais de port.

Le compte épargne Azur est un placement de base conçu pour déposer l'argent que vous utilisez encore en cas de besoin.

Il n'y a pas de seuil minimum, vous pouvez commencer à économiser immédiatement et avec n'importe quel montant. Vous pouvez placer un maximum de 1 000.000 sur ce compte. Si le montant total de votre compte dépasse 1.000.000 d’euros, le taux d’intérêt de base chute à 0,05%. La prime de fidélité reste la même.

Intérêts

Le compte Azur est un compte d'épargne réglementé, ce qui signifie que vous ne payez pas d'impôt, pour l'année de référence 2020, si vous recevez moins de 990 euros d'intérêts. Pour les comptes aux noms des couples mariés ou cohabitant légaux, ce montant est doublé à 1.980 euros. Si vous obtenez plus d'intérêts, Keytrade prélève automatiquement une retenue à la source de 15% du montant excédant ce plafond.

Avantages

  • Compte d'épargne réglementé gratuit
  • Aucune retenue à la source pour les intérêts inférieurs au seuil autorisé
  • Déposer l'argent que vous utilisez encore en cas de besoin

Caractéristiques et conditions


Taux de base0,01 %
Prime de fidélité0,10 %
Taux Intérêt0,11 %
Dépôt minimal0,00 €
Frais0,00 €
ConditionsNon
Précompte mobilierNon
Plafond de protection100.000,00 €
Pays du fonds de protectionBE

» Visitez le site Web


> Ouvrez un compte d'épargne Keytrade Azur !


Sécurité de votre épargne

Votre épargne tombe donc sous la garantie de l'épargne française; elle est protégée jusqu'à 100.000 euros. Si vous avez plus, sur un ou plusieurs comptes, vous pouvez perdre tout ce qui dépasse 100.000 euros en cas de faillite, ou sa valeur peut diminuer. Vous pouvez également participer à un renflouement et convertir l’argent en actions.